PRIX DES AMIS 2024

THIERRY ARDOUIN
Lauréat du Prix des Amis du musée Albert-Kahn
Histoire de graines 2009-2019 

© Thierry Ardouin. Histoires de graines. RANUNCULACEAE — Clematis delavayi Franch. Clématite. Fruit (akène) – plante herbacée. Origine : Europe, Asie, Australie, Amérique du Nord, Amérique centrale. Collection MNHN, Paris.
Thierry Ardouin Auteur photographe du collectif Tendance Floue Montreuil, France 20/12/2023
© Meyer/Tendance Floue


Histoires de graines débute en 2009 par la découverte du Catalogue Officiel des espèces et variétés des plantes cultivées. Thierry Ardouin collabore par la suite avec la séminothèque du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris qui lui fournit la majorité des quelques 500 spécimens constituant son inventaire photographique. Pour chaque “portrait de graine”, il utilise une loupe macroscopique binoculaire qui révèle des couleurs et des formes insoupçonnées, étrangement fonctionnelles et poétiques. La graine est une merveille d’apparence, une perfection de forme et de couleur. Elle possède une morphologie à la fois nécessaire et bizarre, propre à susciter l’étonnement, l’interrogation ou la contemplation. Choisies, éclairées et cadrées avec le plus grand soin, les graines photographiées par Thierry Ardouin interrogent notre rapport à l’origine. De l’émergence de l’agriculture, il y a plus de 10 000 ans, aux questions que soulèvent les semences hybrides actuelles, en passant par la découverte des usages des graines à travers les cultures et les époques, Histoires de graines explore les enjeux de la diversité. Issues pour la plupart des collections du Muséum National d’Histoire Naturelle, ces graines sauvages ou cultivées venues du monde entier fascinent par leur beauté formelle : couleurs, textures, formes, apparences, elles captent le regard, interrogent nos perceptions. Thierry Ardouin, né en 1961, est co-fondateur du collectif Tendance Floue. Il s’intéresse depuis ses débuts dans la photographie aux relations de l’homme à son environnement.

© Thierry Ardouin. Histoires de graines.FABACEAE, Medicago arborea L., luzerne en arbre. Collection MNHN. 2018

ANAÏS TONDEUR
Mention Spéciale du Jury du Prix des Amis
Tchernobyl Herbarium 2013 – en cours

F2_Linum_usitatissimum_Chernobyl Herbarium_AnaïsTONDEUR_2011-ongoing.jpg

© Anaïs Tondeur. Linum usitatissimum. Tchernobyl Herbarium 2011 – en cours

Anaïs TONDEUR © Camille Zakharia


L’artiste Anaïs Tondeur base sa pratique sur le soin et l’attention au monde. Avec Tchernobyl Herbarium, elle constitue un herbier d’empreintes de végétaux contaminés par la radioactivité cultivés dans la zone d’exclusion de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl.Situé en Ukraine, ce périmètre, désormais de nouveau accessible mais toujours considéré comme le lieu le plus contaminé au monde, attire notamment l’intérêt des scientifiques. C’est le cas d’une équipe de biogénéticiens qui étudie les impacts de résorption des métaux lourds et de la radioactivité sur la flore et avec qui Anaïs Tondeur collabore. Les espèces cultivées sur place sont disposées sur des papiers photosensibles pour en révéler leur empreinte par l’exposition à la lumière directe et la radioactivité même des plantes. Chaque rayogramme représente le portait « intérieur » d’un être végétal à la capacité d’évolution remarquable. Chaque année un nouveau rayogramme révèle les mutations imperceptibles et vitales de ces plantes résilientes.Née en 1985, diplômée du Royal College of Arts de Londres, Anaïs Tondeur travaille avec des géologues, physiciens, philosophes du vivant et anthropologues, dans des environnements en mutation, portant une attention renouvelée aux formes du vivant.

Mondes en communs : le nouveau festival annuel dédié à la photographie contemporaine au musée départemental Albert-Kahn

Organisé en partenariat avec l’Association des Amis du musée, autour de la thématique de l’inventaire, le festival permettra cette année au public de découvrir les œuvres de 11 artistes dans les jardins du musée :

Thierry Ardouin (France) – Histoires de graines (Prix des Amis 2024)

Aurore Bagarry (France) – Glaciers

Maryam Firuzi (Iran) – In the shadows of silent women

Nicolas Floc’h (France) – Initium maris

Sanna Kannisto (Finlande) – observing eye

Daniel Meadows (Grande-Bretagne) – the free photographic Omnibus

Bertrand Stofleth (France) – Rodhanie ou Atlantides

Eric Tabucchi & Nelly Monnier (France) – ARN

Anaïs Tondeur (France) – Tchernobyl Herbarium (Mention Spéciale Prix des Amis 2024)

Antonio Jimenez Saiz (Belgique) – Felix

Les photographes seront exposés cet été au musée départemental Albert-Kahn dans le cadre du nouveau festival de photographie contemporaine du musée :  Mondes en commun – Poursuivre l’inventaire d’Albert Kahn Inauguration le 31 mai et exposition du 1er juin au 22 septembre


La série du lauréat Thierry Ardouin  Histoires de graines sera présentée dans la salle des Plaques. Thierry Ardouin reçoit une dotation de 5 000€ des Amis du musée Albert-Kahn et rejoindra le comité de programmation 2025 du festival Mondes en commun.

Les Amis ont tenu à souligner également la très grande qualité du travail de Anaïs Tondeur et lui ont décerné Une Mention Spéciale du Jury pour sa série Tchernobyl Herbarium. Elle reçoit une dotation de 1 500€.


Pour en savoir plus sur le festival


Une adhésion est déja présente dans votre panier.